CW ARCHITECTES SA
aubépines 9 - 1950 Sion
T +41 27 322 32 69
F +41 27 322 79 61
Mayen "le mouvement", coupe
Mayen "le mouvement", étage
Mayen "le mouvement", sous-sol
Mayen "témoin", étage
Mayen "témoin", sous-sol

Musée de la transhumance - Colombire

Maître de l'ouvrageAssociation du hameau de Colombire
Statutréalisé
Typologie ProgrammeMusée-site : Centre d’accueil, Mayen « le mouvement », Mayen « témoin », Musée de l’alpage
Année
Projet2009
Chantier2010
LieuHameau de Colombire (1850 m.), Crans-Montana, Valais
CollaborateursArchitecture :
Frund Gallina SA

Muséographie :
Pierre Cagna, Architecte EPFL/SIA
Grégoire Wenger, Architecte ETS
En collaboration avec Laura Bottiglieri, historienne de l’art, Marie-A. Gorret, graphiste et David Coquoz, ébéniste
Il s’agissait de concevoir pour le Hameau de Colombire un Musée-site permettant d’aborder le thème de la transhumance, et de réaliser un musée de référence sur la transhumance en Valais, avec un rôle didactique efficace et ludique destiné à une large frange de la population locale et touristique.

La visite du hameau débute par le mayen « mouvement » entièrement consacré à l’explication de la thématique générale du remuage. Les déplacements entre les différents étages (villages inférieurs, villages supérieurs, mayens, alpages) étaient importants ; on remuait avec le bétail et une partie, voire toute la famille, au grès des saisons, selon les besoins de l’élevage et de l’agriculture.
La visite se poursuit par le mayen « témoin », présentant photos et objets illustrant la vie au Mayen et les tâches habituelles, telles que la fabrication des tommes, du beurre et la fenaison. Les différents animaux qui suivaient les hommes au mayen, généralement au printemps et en automne et leur rapport aux hommes sont également évoqués.
Le parcours continue avec le premier espace du musée d’alpage de Colombire, existant depuis 1996. Cette pièce, dont le point central est constitué par l’âtre et le chaudron à fromage, est consacrée à l’explication de la technique de fabrication du fromage propre à l’alpage.
Finalement, point de départ des visites guidées du hameau, mais aussi point d’arrivée du circuit, le centre d’accueil permet de s’arrêter et de prendre le temps d’aller plus loin, en feuilletant un livre ou en visionnant un petit montage cinématographique en lien avec la thématique du hameau.